Les petites filles de Julie Ewa

Cela faisait longtemps que je m’étais pas autant prise au jeu du polar qu’avec ce premier titre de Julie Ewa : Les petites filles.

Nous voici en Chine. Lina, jeune française orpheline, part finir ses études dans ce magnifique pays aux traditions pas toujours très honnêtes.

Arrivée sur place, Thomas, un jeune français dépêché par une ONG l’approche et lui demande son aide. Ce dernier enquête actuellement sur une série de disparition intéressant les primo-nées et parfois leurs mères. Mais il est en peine et tarde à finir ses recherches.

Roman extrêmement dynamique, il alterne deux récits de manière cadencée. Un coup nous partons dans la Chine des années 90 où la politique demande aux familles de ne faire qu’un enfant et si possible un garçon. Et l’autre fois, nous sommes dans le XXIe siècle, dans la campagne chinoise reculée, peu sûre d’elle-même et de l’avancée de ses croyances.

Ce qui est le plus génial avec ce roman, c’est que nous entrons dans un roman noir au suspens et à l’action happante. Mais qu’à côté de cela, nous en apprenions toujours plus sur ce pays mystérieux si peu ouvert aux regards des autres et à leurs us et coutures, que nous les admirions ou non.

Si ce roman est le premier de Julie Ewa, il n’en reste pas moins fantastique. Révélant une jeune auteur au talent certain qui nous l’espérons, saura nous régaler de nouveau…

 

Les petites filles de Julie Ewa aux éditions Le livre de poche. Prix du polar historique 2016

 

Bénévole dans une association qui s’occupe d’enfants, Lina est partie poursuivre ses études à Mou di, en Chine. Thomas, lui, enquête pour une ONG sur les disparitions (de petites filles essentiellement) qui sévissent depuis des décennies dans cette région reculée. La jeune femme accepte de lui servir d’espionne sur place. Elle découvre vite les ravages de la politique de l’enfant unique. Mais ses questions vont semer le trouble dans le village.
Quand un mystérieux assassin se met à éliminer un à un tous ceux qui semblaient savoir quelque chose, elle se sent prise au piège.
Réseaux d’adoption clandestins, mafias chinoises, trafics d’organes, prostitution… Oscillant entre passé et présent, un thriller dépaysant qui nous conduit au cœur d’une Chine cynique et corrompue, où la vie d’une petite fille ne vaut que par ce qu’elle peut rapporter.

 

Partagez votre avis

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *